Le trike et le train suisse CFF, mariage raté d’avance ?

RobinPratiqueLeave a Comment

Train CFF et trike

Peut-on prendre le train avec un trike, qu’il soit pliable ou non (le trike, pas le train)? La question peut légitimement se poser, puisqu’un trike est sensiblement plus encombrant qu’un vélo standard, et qu’il n’y a parfois pas d’autres solutions que d’avancer par la voie des rails. En Suisse avec les CFF, la réponse n’est pas très claire…ncependant, d’un point de vue physique, le trike rentre dans n’importe quel train, même déplié.

InterRegio, wagon type 1

InterRegio, wagon type 2

InterRegio, wagon type 3

InterRegio, wagon type 4

Dans les IR, ICN, il faut le rentrer sur la tranche et alors le trike rentrera pile poil dans le compartiment réservé aux vélos. Le frein de la roue arrière bloqué, il tient parfaitement, appuyé contre le mur.

InterCity

ASD

Regio

S3

Dans les IC et S, on peut rentrer royalement en roulant. En fait, dans beaucoup de petits trains, on se sent plus à l’aise avec les trikes. Dans l’InterCity, il y a un wagon spécial pour les vélos mais le trike déplié ne rentrera pas par la porte…Donc personnellement je le laisse déplié devant la porte en priant que je ne m’attire pas les foudres des contrôleurs.

Le règlement des CFF est assez flou, et les contrôleurs sont plus ou moins flexibles sur le sujet.

De ce que j’ai compris et vécu…le trike déplié est maintenant interdit dans les trains InterRegio. Plié, personne ne sait… Concrètement, aucun contrôleur ne m’a demandé de sortir du train et une carte journalière à 12CHF (maintenant 13CHF…) m’a toujours sauvée.

Dans les IC, le règlement est encore plus drôle. Un contrôleur m’a affirmé qu’il me fallait 2 cartes journalières (soit 26CHF !!) pour transporter mon trike. Un autre contrôleur m’a dit qu’il fallait que je le plie pour que ça ne me coûte qu’un seul billet…Or, la plupart du temps, le trike prendra plus de place plié que déplié. Bref…ce n’est pas clair donc on m’a toujours fait preuve de laxisme et jamais je n’ai du repayer une deuxième carte journalière.

Laisser un commentaire