Derniers articles

S&R : Sarah & Robin

13.05.2018 - 10.10.2018
En savoir plus

HBW : le grand voyage d'Arlen, Firmin et Robin

01.04.2017 - 01.04.2018
En savoir plus

L'atelier d'Arlen

En savoir plus

Départ dans

Et nous nous sommes croisés en chemin...

Cette histoire est racontée en vidéo ici. Vous n'avez pas suivi les épisodes ?

Pour faire court...nous nous sommes rencontrés en 2018 au Cambodge lors du grand voyage à vélo de Suisse à la Malaisie.  Puis nous avons fait 6 mois ensemble dans une aventure qui nous a emmené en Indonésie, en Corée du Sud et au Japon.

En fin 2021, nous décidons de quitter nos travails respectifs pour repartir un moment à l'aventure, toujours à vélo bien sûr.

Image
Image
  • Sarah

    – A venir –

  • Expériences

    -A venir-

  • J'aime

    -A venir-

  • Je n'aime pas

    -A venir-

Persévérance
100%
Instagrammeuse
90%
Résistance à la faim
20%
Image
  • Robin

    Robin, 29 ans et plus toutes mes dents depuis que je me suis pris une voiture dans la face en 2016 alors que je roulais tranquillement à vélo. Je suis ingénieur en énergies renouvelables. Oui, les éoliennes, panneaux solaires et compagnie, j’aime ça ! D’ailleurs, ça me dirait bien d’aller en installer partout dans le monde.

  • Expériences

    En terme de voyage, j’ai commencé en 2011 par un voyage de 1000 km en Suisse puis 2000 km en 2012, 3000 km en 2013, 4000 km en 2015, puis 25’000km en 2017-2018. Autant dire que je m’y connais pas mal. Par contre, je ne m’y connais pas tellement en animaux sauvages…

  • J'aime

    Les bonnes blagues, le montage vidéo, la musique que j’écoute tous les jours sur le vélo.

  • Je n'aime pas

    La police qui m’arrête sur la route pour prendre un selfie.

Montage vidéo
100%
Bonne humeur
85%
Fiabilité mécanique
25%

LE TRAJET

L'idée est assez simple : on arrive au Kenya avec nos vélos. Ensuite on trouve un moyen de rejoindre les capitales de l'Ouganda, du Rwanda, du Burundi et de la Tanzanie.

Ensuite ? c'est moins clair... mais ça réserve encore de belles surprises à venir.

Suivre sur la carteBientôt disponible...
Image
  • Pourquoi commencer au Kenya ?

    C’est un pays stable dans lequel nous avons déjà passé des vacances en juillet. La transition sera donc un poil moins brutale dans un environnement auquel on a déjà gouté.

  • Comment rassurer nos mamans?

    En leur disant que tout va bien aller (et d’ailleurs, tout va bien aller !).

  • Et c'est pas dangereux ?

    Là, c’est la partie moins rigolote. On ne prendra aucun risque, et on n’entrera absolument pas dans un pays déconseillé. Quitte à faire un gros détour si il faut, mais il y a un moment où il faut savoir ne pas jouer au con.

  • Et une fois arrivés à Zanzibar ?

    Eh bien, une fois là-bas, nous verrons… Ce n’est pas pour être mystérieux mais sincèrement, nous n’avons pas encore de plan bien défini.

  • Le boulot ?

    Évidemment, partir en laissant toute sa vie derrière demande des sacrifices… Nous avons tous les deux quitté notre travail pour ne pas avoir de contrainte de temps.

  • Money, money ?

    Oui, un tel voyage coûte cher : l’équipement, les billets d’avions, visa, etc… Mais cela reste bien moins couteux qu’on voyage traditionnel.