Le parcours


Comme vous pouvez l’imaginer, un tel trajet ne se trace pas au petit bonheur la chance en deux coups de crayons. Il a fallu étudier la situation politique de chaque pays, et savoir renoncer à certains, lorsque la confédération déconseille de s’y rendre. Evidemment, d’ici 2017, des ajustements auront lieu en fonction de l’évolution des éventuelles tensions. Les conditions climatiques ont leur importance aussi, et même si la calendrier est relativement optimisé, une chose est sûre : on aura parfois très très très froid, et on finira le voyage par cuire à 45 degrés à l’ombre !

A voir aussi :